Comment l’entreprise doit continuer à investir dans la formation de ses salariés ?

Dans une récente enquête BVA de Lingueo & Unow, 51 % des actifs interrogés indiquent vouloir se former en 2021. C’est le signal rêvé pour les entreprises qui souhaitent investir dans les compétences de leurs collaborateurs. Mais comment y parvenir ?

Pourquoi les entreprises doivent investir dans les formations ?

Dans un monde en perpétuelle transformation, il est essentiel de s’adapter aux nouvelles technologies, à la concurrence ou encore aux nouveaux usages/besoins qui se développent.

Le capital humain doit être mis au cœur de l’entreprise : chacun a son niveau contribue à la réussite du collectif… et si tout le monde est performant, votre entreprise reste compétitive, voire même devient leader grâce à vos innovations !

En formant vos équipes, vous leur envoyez deux signaux forts :

  • Vous avez confiance en vos collaborateurs, et vous investissez dans le développement de leurs compétences ce qui contribue à leur fidélisation dans votre entreprise ;
  • Vous avez confiance en l’avenir et vous poursuivez le développement de votre business en misant sur le capital humain.

Sensibilisez en interne aux bienfaits de la formation !

Pourquoi former vos collaborateurs ?

  • Développer de nouvelles compétences en interne,
  • Fidéliser vos équipes et montrer votre confiance en eux,
  • Favoriser des promotions internes,
  • Rester compétitif,
  • Etre innovant dans votre secteur.

Pourquoi se former en entreprise ?

  • Garantir son employabilité,
  • Renforcer des compétences ou en développer de nouvelles,
  • S’ouvrir de nouvelles perspectives en interne ou en mobilité externe,
  • Devenir expert d’un domaine,
  • Changer de cap en cours de carrière, etc.

En entreprise, les RH doivent prendre leur bâton de pèlerin et sensibiliser chaque collaborateur aux avantages à se former tout au long de sa carrière. Cela peut passer par des notes d’information, des tutoriels développés en interne, des entretiens réguliers sur les besoins des collaborateurs et ceux de l’entreprise, des échanges entre collaborateurs après une formation, etc.

Incitez vos collaborateurs à utiliser leur CPF, compte personnel de formation. Informez-les régulièrement sur leurs droits à se former, les modalités pour financer une formation via son CPF… et pourquoi pas consacrer ¼ d’heure avec chacun pour activer son CPF en ligne ?

Et bien évidemment, tous les salariés doivent être au cœur de la stratégie de formation : les nouveaux arrivants comme les seniors en poste depuis plusieurs années !

A noter : lorsque l’entreprise traverse une période critique, il est aussi judicieux d’informer les salariés sur les possibilités de formation : transition collective, FNE-formation, projet de transition professionnelle, pro-A, bilan de compétences, etc.

Facilitez les départs en formation

Se former, oui mais quand ? Il est essentiel de faciliter les départs en formation sur le temps de travail. Les formations hors temps de travail impliquent une « double journée » pour vos salariés. Ils travaillent la semaine, se forment le soir ou le week-end. Cela peut réduire l’envie de se former, la capacité de concentration et le dynamisme de chacun tant au travail qu’en formation… ce qui n’est bénéfique pour personne.

Avec le plan de développement des compétences, vous pouvez anticiper les temps de formation et ainsi permettre la continuité de votre activité tout en garantissant de bonnes conditions pour se former à vos collaborateurs.

Les abondements au CPF, compte personnel de formation

Un collaborateur souhaite utiliser son CPF pour se former ? Que ce soit en dehors ou pendant le temps de travail, vous pouvez contribuer à son financement. Si le montant crédité à son CPF ne couvre pas l’ensemble du coût de la formation, votre entreprise peut réaliser un abondement, financement complémentaire via la plateforme MonCompteFormation. Ce coup de pouce montre votre confiance en votre collaborateur, et le conforte dans son envie de se former. C’est aussi une façon d’investir dans la formation de vos collaborateurs à moindre frais pour l’entreprise puisque la formation est co-financée.

Bon à savoir : le CPF est utilisé librement par le salarié ; son entreprise ne peut pas le contraindre à l’utiliser pour financer une formation. Par contre, si la formation visée doit se dérouler sur le temps de travail, l’accord préalable de l’employeur est indispensable.

Le plan de développement des compétences

Au-delà du CPF, un catalogue de formations sur-mesure basé sur les besoins identifiés de l’entreprise saura attirer l’attention des collaborateurs. La GPEC, Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences est un outil particulièrement pertinent pour anticiper les évolutions des métiers et identifier les compétences à développer à court, moyen ou long terme.

Alors que l’offre de formation semble sans fin, proposer un catalogue restreint et qualifié de formations permet à chaque collaborateur de trouver plus rapidement une formation qui lui convient.

Quelles seront vos priorités en termes de formation en 2021 ? Dites-nous tout en commentaire !

Pour prolonger votre réflexion sur la formation en entreprise…

Nous organisons un webinaire demain mardi 15 décembre à destination des entreprises sur ce sujet : https://www.cpformation.com/strategies-cpf-2021-retours-dexperience-et-evolutions-de-lapplication/

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *